Aux Armes défuntes Agrandir l'image

Aux Armes défuntes

Hanot (Pierre)

1948, Marseille, le sous-lieutenant Polmo embarque sur le Cap Tourane à destination de l’Indochine où il rêve de se couvrir de gloire...

Plus de détails

Ce produit n'est plus en stock

16,00 € TTC

Pierre Hanot,à la télé, c'est sur RIV54, qu'ils en soient remerciés... : http://www.riv54.com/la_television_locale/videos.php?idcateg=14

1948, Marseille, le sous-lieutenant Polmo embarque sur le Cap Tourane à destination de l’Indochine où il rêve de se couvrir de gloire. Après une traversée rocambolesque, vient enfin l’heure du combat contre un ennemi insaisissable, dans la boue et les rizières. Très vite confronté à la réalité d’une guerre perdue et d’une cause inique, Polmo voit ses dernières illusions s’évanouir…

Article paru le 07 07 2012 dans Sang d’encre, le blog du salon du polar de Vienne

Aux armes défuntes de Pierre Hanot Editions Baleine Avec Hanot, on ne sait jamais si on est dans la farce, le drame, le canular, le noir, la dérision, le sérieux. Cette grande gueule qui soûlerait parfois les plus fidèles de ses fans a des silences qui émeuvent, des conversations de philosophe qui a vécu et des regards qui sondent son interlocuteur comme s’il cherchait derrière ses propres pitreries l’insondable de l’autre. Bref, Hanot est un écrivain, un vrai qui sait moudre un grain disparu avec Frédéric Dard qui écrivait en donnant tout le poids aux mots et passait à San Antonio pour des romans truculents. Ainsi va Hanot qui nous conte la guerre d’Indochine comme s’il était un ancien du Deuxième Etranger avec des détails que seul un survivant de la Légion peut connaître et, dans le même temps ou plutôt dans le même roman, s’envole dans des péripéties dignes de la Science Fiction avec un style et un vocabulaire que le père de Bérurier ne renierait pas. Il faut lire ce livre car Hanot, musicien, chanteur, poète, rocker, travailleur social, est un romancier qui n’a pas tout dit, qui est en devenir comme les grands vins qui sommeillent en des caves méconnues. Il sera à Sang d’Encre, cet hiver, ne le manquez pas. Derrière son rire colossal se cache une petite fleur bleue qu’il est bien agréable de découvrir chez un authentique auteur.

est républicain 15 07 12.gif

interview tv : sur Mozaïk !  et un article :

et à écouter : Mercredi 20 juin, passage sur France Inter : Sous les étoiles exactement

A LA TéLé ! et dans la Marseillaise :

marseillaise 003.gif

L'Accoudoir en parle...

La presse, dityrambique :

 

pierre hanot jeune et beau.gif

Actions-Suspens !

Le Mague en parle !

L'article de Nadine Monfils, dans Focus :

Ca n’arrive pas souvent dans une vie de tomber sur un bouquin extraordinaire qui vous tatoue des images dans le cœur. C’est le cas ici. Servie par une gouaille à nulle autre pareille, qui n’a rien à envier à Audiard et à ses tontons flingueurs, l’histoire nous plonge d’abord en 1948, en pleine guerre. Le sous lieutenant Polmo embarque pour l’Indochine. Voyage houleux et dantesque dans l’enfer des déchiquetés où Dieu n’a jamais mis une babouche. Mais « la foi récompense les passions ou pardonne des médiocrités ». Comme des pâquerettes dans un champ de mines, les putes viennent apporter un peu de baume aux burnes. Et Polmo tombe amoureux de Zeinab qui lui a refilé la chaude pisse ; détail qu’il occulte car l’amour est un conte de fées sans morpions. « Si on n’y prend pas garde, on cumule de la graisse sur le cœur, on s’empâte dans l’égotisme, la surcharge pondérale étouffe les élans, on succombe d’embonpoint, on clamse de désamour ». Polmo va clamser, mais pas de ça.

On va le retrouver en…2109 ! Avec presque deux siècles au compteur ! Pas possible ? Si. Dans l’univers complètement baroque, déjanté et délicieusement saupoudré de senteurs des mille et une nuits de Pierre Hanot, tout peut arriver. On meurt comme on danse, on baise comme on éclate en morceaux et on ressuscite au bout d’une corde de pendu ou au milieu d’un troupeau d’antilopes.

Il faut dire que Pierre Hanot ressemble à ce qu’il écrit. Chanteur de rock dans les prisons, gueule de dur à cuire au cœur en guimauve, ce Pierrot lunaire a trébuché sur la grande rousse quand il était petit. Il est écrit qu’il fut aussi ex-vendeur de revues pour aveugles et diffuseur de parfums exotiques ! Son récit rocambolesque et foutrement poétique nous scotche et nous embarque pour un voyage mouvementé, avec aux commandes de ce navire de papier, un capitaine qui a un talent fou pour manier l’art du tragi-comique.

Un mélange de « la croisière s’amuse » et de « Cuirassé Potemkine » ! Génial !!!

Nadine Monfils 5/5 220P

Hanot (Pierre)

Pierre Hanot, romancier, musicien, chanteur, poète, ex vendeur de revues pour aveugles et diffuseur de parfums exotiques, est d'abord né à Metz, dans les années 50.

Ils ont de la chance, ceux qui ne l'ont pas encore rencontré !

ISBN 9782842195120
Code collection 104
Date de parution 03/2012
Seriel NC
Nombre de pages 256
Hauteur 180
Largeur 130
Epaisseur 10

30 autres articles dans la même catégorie :