Qu'ils s'en aillent tous ! Agrandir l'image

Qu'ils s'en aillent tous !

Biberfeld (Laurence)

A quelques encablures du Havre, sur le petit port de Grestain, souffle un vent de révolte !

Plus de détails

18,00 € TTC

Difficultés économiques, concurrence internationale entre les armateurs, rudesse absolue des conditions de travail et de vie des marins, tous les éléments sont réunis pour qu’avec le projet de privatisation du port, en guise de cerise sur le gâteau, éclate une grève générale et, après elle, la révolte. Mais ce climat social a-t-il à voir avec l’étrange décès du capitaine du port, Jospeh Langrenne, mort dans un accident de parapente ? Suicide ou meurtre ? C’est ce qu’est censé découvrir le détonant couple de détectives privés Maria Suerte et Gandalf de Saint Aygulf, engagés par la soeur du défunt, et dont l’enquête est mise en scène à la manière théâtrale d’un drame de boulevard. En tirant les fils de cet écheveau où s’imbriquent indifféremment motifs amoureux, raisons politiques, querelles familiales, trafics en tous genres, surtout les plus sordides, l’auteur nous livre un polar engagé, politique et très noir, dont la lecture est rendue véritablement réjouissante grâce à la plume à la fois poétique et humoristique de l’auteur, à la construction en fresque de son roman, à l’originalité formelle de la mise en scène de l’enquête et à la fantaisie des deux personnages principaux.

Biberfeld (Laurence)

Née à Toulouse le 6 novembre 1960

À la fin d'une enfance et d'une adolescence difficile, elle passe et obtient le baccalauréat en candidate libre. À la suite, elle réussit le concours pour devenir institutrice. Elle quitte l'éducation nationale en 1999 pour se consacrer à l'écriture.

En 2002, elle publie son premier roman La B.A. de Cardamone. Elle raconte l'histoire d'une marginale, Lisa, battue par son ancien compagnon et dont le nouvel ami, éducateur auprès des jeunes en difficulté, est assassiné. Elle aide alors le commissaire Machin à mener l'enquête sur ce meurtre. Son troisième roman, La Vieille au grand chapeau se déroule dans le milieu du travail clandestin. En 2009, elle participe à l'aventure du Poulpe avec On ne badine pas avec les morts. Selon Jean-Marc Laherrère et Claude Mesplède « L'originalité de Laurence Biberfeld consiste à raconter des histoires qu'on n'a jamais lues nulle part. Elle sait parler du quotidien en créant des personnages comme on peut en croiser tous les jours, mais elle le fait toujours avec une préoccupation romanesque soutenue par une écriture efficace et crue, qui conjugue dureté et humour cinglant sous la forme de savoureuses formules »1.

Également dessinatrice, elle illustre en 2012 le livre de Abdel Hafed Benotman, Coco.

ISBN 2842194871
Code collection 104
Date de parution 01/2011
Seriel NC
Nombre de pages 377
Hauteur 185
Largeur 130
Epaisseur 27

30 autres articles dans la même catégorie :