On ne badine pas avec les morts Agrandir l'image

On ne badine pas avec les morts

Biberfeld (Laurence)

262

Tout part à vau-l'eau. Pedro est assailli par des wagons de souvenirs et hanté par un amour de jeunesse, rencontré et perdu en Israël où il avait fui au début de la guerre.

Plus de détails

Ce produit n'est plus en stock

8,00 € TTC

Tout part à vau-l'eau. Pedro est assailli par des wagons de souvenirs et hanté par un amour de jeunesse, rencontré et perdu en Israël où il avait fui au début de la guerre.

Chéryl a mis le grappin sur un beau mâle dont le défaut majeur est de vouloir à tout prix faire d'elle une mère de famille !

À 14 ans, un gamin se suicide en détention après avoir, selon la police, assassiné sa mère pour 20 euros.

Le Poulpe, qui s'est mis en tête de prouver l'innocence du jeune garçon, croise le chemin de deux tueurs qui traînent dans la capitale et écument les conférences anarchistes.

La rencontre est frontale, brutale. Et elle propulse Gabriel dans une enquête où se croisent et s'entremêlent histoires familiales, destins historiques, parcours individuels, enjeux politiques et intérêts commerciaux....

Biberfeld (Laurence)

Née à Toulouse le 6 novembre 1960

À la fin d'une enfance et d'une adolescence difficile, elle passe et obtient le baccalauréat en candidate libre. À la suite, elle réussit le concours pour devenir institutrice. Elle quitte l'éducation nationale en 1999 pour se consacrer à l'écriture.

En 2002, elle publie son premier roman La B.A. de Cardamone. Elle raconte l'histoire d'une marginale, Lisa, battue par son ancien compagnon et dont le nouvel ami, éducateur auprès des jeunes en difficulté, est assassiné. Elle aide alors le commissaire Machin à mener l'enquête sur ce meurtre. Son troisième roman, La Vieille au grand chapeau se déroule dans le milieu du travail clandestin. En 2009, elle participe à l'aventure du Poulpe avec On ne badine pas avec les morts. Selon Jean-Marc Laherrère et Claude Mesplède « L'originalité de Laurence Biberfeld consiste à raconter des histoires qu'on n'a jamais lues nulle part. Elle sait parler du quotidien en créant des personnages comme on peut en croiser tous les jours, mais elle le fait toujours avec une préoccupation romanesque soutenue par une écriture efficace et crue, qui conjugue dureté et humour cinglant sous la forme de savoureuses formules »1.

Également dessinatrice, elle illustre en 2012 le livre de Abdel Hafed Benotman, Coco.

ISBN2842194611
Code collection100
Date de parution09/2009
Seriel262
Nombre de pages191
Hauteur178
Largeur108
Epaisseur14

30 autres articles dans la même catégorie :