La dingue aux marrons Agrandir l'image

La dingue aux marrons

Montellier (Chantal)

94

Un vent de folie souffle sur la bonne ville de Saint-Cirq-en-Furan qu'une belle sorcière rousse a transformée, par sa fatale présence, en sanglant théâtre. Sur le passage de ce ravissant ange exterminateur, ça tombe comme des mouches : accidents spectaculaires, chutes mortelles, décès suspects, etc. ...

Plus de détails

8,00 € TTC

Un vent de folie souffle sur la bonne ville de Saint-Cirq-en-Furan qu'une belle sorcière rousse a transformée, par sa fatale présence, en sanglant théâtre. Sur le passage de ce ravissant ange exterminateur, ça tombe comme des mouches : accidents spectaculaires, chutes mortelles, décès suspects, etc. Elisabeth Redmann, que Gabriel Lecouvreur a la malchance de connaître et d'aimer un peu, est-elle une monstrueuse serial killer, ou une surnaturelle porteuse de poisse ? C'est pour le savoir que le Poulpe plonge, tête baissée, dans l'oeil du cyclone saint-cirquois, au risque d'y perdre son latin et d'y mouiller un peu plus que ses tentacules.

Montellier (Chantal)

Chantal Montellier, née le 1er août 1947(69 ans) à Bouthéon (ancienne commune intégrée à Andrézieux-Bouthéon depuis 1965) près de Saint-Étienne dans la Loire, est une scénariste et dessinatrice de bandes dessinées, dessinatrice de presse, romancière et peintre française.

Chantal Montellier étudie à l’école des beaux-arts de Saint-Étienne de 1962 à 1969. De 1969 à 1973, elle est professeur d'Arts plastiques en collèges et lycées. De 1989 à 1993, elle est chargée de cours à l'université de Paris VIII. Depuis 1972, elle dessine pour la presse : Combat syndicaliste, Politis, Maintenant, Le Monde, L'Autre Journal, Marianne, etc. Comme auteur de bande dessinée, elle participe notamment à Charlie Mensuel, Métal Hurlant, Ah ! Nana, (À suivre) ou Psikopat.

Son dessin réaliste, souvent en noir et blanc à ses débuts, évoque celui de Jacques Tardi, Munoz ou encore Crepax. Elle a intégré de nombreuses expériences graphiques « modernistes » (comme Bazooka) avant de parvenir à une esthétique d’une profonde originalité.

Chantal Montellier est l'un des rares auteurs de bandes dessinées à avoir affirmé (et à continuer de le faire) son engagement politique et féministe (par exemple dans Les Damnés de Nanterre, bande dessinée d'investigation sur Florence Rey, elle démonte la version officielle de la fusillade de la Nation qui a opposé la police à un groupe anarchiste). Il lui arrive de devoir en assumer les conséquences. Ainsi, invitée dans un premier temps à Lausanne, pour l'édition 2007 de son festival BDfil, elle s'est vue décommandée au prétexte que sa présence pourrait incommoder d'autres auteurs présents.

Son site personnel fait part de ses projets dont, pour 2007 et les années suivantes, l'écriture d'un récit autobiographique : De l'art et des cochons, qui fait la part belle à l'univers de la BD (ses actrices et acteurs, les maisons d'édition, etc.) et un album de BD qu'elle qualifie, entre guillemets, d'« érotique ».

ISBN 2842191056
Code collection 100
Date de parution 15/11/1997
Seriel 94
Nombre de pages 140
Hauteur 175
Largeur 113
Epaisseur 9

30 autres articles dans la même catégorie :