Cinq aiguilles dans une botte d'humains Agrandir l'image

Cinq aiguilles dans une botte d'humains

Andrevon (Jean-Pierre)

4

En 2065, le planeur de l'U.nion l'oeil du ciel, qui surveille la Frontière sur les franges de la ceinture d'astéroïdes, repère un satellite sans signe distinctif. Les six membres de son équipage entrent en contact avec quelque chose qu'ils ramènent sur terre...

Plus de détails

8,00 € TTC

En 2065, le planeur de l'U.nion l'oeil du ciel, qui surveille la Frontière sur les franges de la ceinture d'astéroïdes, repère un satellite sans signe distinctif. Les six membres de son équipage entrent en contact avec quelque chose qu'ils ramènent sur terre. En 2067, Guillermo Fern Morus, généticien qui vit au secret sur une île de l'Océan Pacifique, décide de lancer aux trousses des spationautes un traqueur mi-homme, mi-robot nommé Zak. Pour mener à bien l'opération, il devra faire appel à Macno...

Andrevon (Jean-Pierre)

Après une enfance à la campagne marquée par la guerre et l'occupation, il effectue des études secondaires avortées au lycée Champollion à Grenoble. Il travaille ensuite aux Ponts et Chaussées de 16 à 20 ans. Il entre à l'École des arts décoratifs de Grenoble en 1957. Il enseigne un an le dessin au lycée Champollion, puis c'est le service militaire en Algérie, jusqu'en 1963.

De retour en France, il enseigne à nouveau jusqu'en 1969 puis devient écrivain à temps plein. Depuis la sortie des Arts Décos, et parallèlement à l'enseignement, Andrevon poursuit et développe de nombreuses activités : journaliste, peinture, auteur-compositeur-interprète, cinéaste... Mais c'est dans l'écriture de fiction qu'il obtient ses premiers succès. Après des parutions dans divers fanzines, sa première nouvelle professionnelle est publiée dans le magazine Fiction en mai 1968.

Dès lors, Andrevon publie chaque année en moyenne trois ou quatre ouvrages (romans, recueils de nouvelles, travaux en commun), au départ essentiellement chez Denoël et au Fleuve noir où il a débuté en signant du pseudonyme Alphonse Brutsche), puis chez de très nombreux autres éditeurs (J'ai lu, Le Livre de poche, Flammarion, Magnard, Nathan, Canaille, Baleine, etc.).

Désormais, il publie moins souvent, et s'est éloigné de la SF au profit du thriller et de la littérature pour la jeunesse. Il a également écrit une autobiographie en 1993 sous le titre Je me souviens de Grenoble.

De sensibilité écologiste, Jean-Pierre Andrevon est considéré, et se considère comme un auteur engagé1,2.

ISBN 2842190939
Code collection 110
Date de parution 15/05/1998
Seriel 4
Nombre de pages 168
Hauteur 175
Largeur 113
Epaisseur 11

14 autres articles dans la même catégorie :