Nena Rastaquouère Agrandir l'image

Nena Rastaquouère

Cherruau (Pierre)

56

Jean Charon travaille à l'Alliance Française d'Owerri. Lors d'une soirée à Lagos, il rencontre Nena. Beauté splendide et tempérament de feu, Nena « c'était une machine à raconter des histoires fausses qui sonnaient vrai »...

Plus de détails

Attention : dernières pièces disponibles !

8,00 € TTC

Jean Charon travaille à l'Alliance Française d'Owerri. Lors d'une soirée à Lagos, il rencontre Nena. Beauté splendide et tempérament de feu, Nena « c'était une machine à raconter des histoires fausses qui sonnaient vrai ».

Ils vivent trois mois d'une histoire folle et belle et elle le quitte aussi brusquement qu'elle est entrée dans sa vie. Il reste sans nouvelles jusqu'au jour où il reçoit un courrier de sa fille qui lui annonce qu'ils ont retrouvée Nena assassinée dans un champ de Manioc, décapitée et éviscérée.

Jean se rend à Jos et décide de savoir qui a fait ça. Rapidement, il est menacé. Doit-il prendre ça au sérieux ou n'est-ce que pour l'éloigner de ce meurtre classé bien rapidement ?

Ce premier roman de Pierre Cherruau nous offre une vertigineuse descente au Niger, un des pays les plus pauvres du monde. C'est un véritable polar ethnologique où l'on apprend énormément de choses, malheureusement pas réjouissantes du tout. L'ours-polar

Cherruau (Pierre)

Après des études à l'institut d'études politiques de Bordeaux en 1990, il intègre le centre de formation des journalistes de Paris en 1993. Il obtient également cette même année un diplôme d'études approfondies d'histoire contemporaine. Il part pour deux années au Nigéria où il devient pigiste pour Télérama, Le Monde et Le Nouvel Économiste. Il travaille également pour l'hebdomadaire L'Autre Afrique avant d'être en 1998 journaliste pour le Courrier international. Il se servira de cette expérience africaine dans plusieurs de ses romans.

En 1997, il publie son premier roman Nena Rastaqouère dont l'action se déroule au Nigéria. En 2000, il fait paraître Lagos 666. Pour Claude Mesplède, ce récit « très rythmé et empreint d'une certaine nostalgie (...) dresse un tableau surprenant des trafics dans le milieu du football africain (et) s'achève d'une façon brillante et totalement inattendue »1.

En 2008 et en 2011, il publie deux romans dans la collection Le Poulpe.

ISBN 2842190556
Code collection 102
Date de parution 15/03/1997
Seriel 56
Nombre de pages 170
Hauteur 175
Largeur 114
Epaisseur 11

30 autres articles dans la même catégorie :