Le crime du dernier métro Agrandir l'image

Le crime du dernier métro

Siniac (Pierre)

11

Un retraité est assassiné dans un wagon de métro, à Paris, ligne Nord-Sud. L'ennui c'est que, la rame partie de la station Jules-Joffrin, l'homme était encore tout à fait vivant, et seul dans le wagon - cela sera prouvé - et que la rame parvenue à la station suivante, le type est trouvé mort ...

Plus de détails

Ce produit n'est plus en stock

6,00 € TTC

Un retraité est assassiné dans un wagon de métro, à Paris, ligne Nord-Sud. L'ennui c'est que, la rame partie de la station Jules-Joffrin, l'homme était encore tout à fait vivant, et seul dans le wagon - cela sera prouvé - et que la rame parvenue à la station suivante, le type est trouvé mort, il a été supprimé. Aucun arrêt dans le tunnel, vitesse rapide. Les flics auront beau passer le wagon au crible et s'acharner sur un suspect que l'on pourrait qualifier d'homme invisible, l'énigme restera entière. Cela ne vous rappelle pas quelque chose ? Ce fait divers de mai 1937 : une jeune femme mystérieuse, assassinée dans un wagon de métro où elle était seule. L'affaire Lætitia Toureaux, affaire criminelle qui ne trouva jamais de solution.

Siniac (Pierre)

Pierre Siniac est un écrivain français, né le 15 juin 1928 et mort le 13 mars 2002 à Aubergenville.

Auteur de romans policiers, Siniac se distingue par un goût pour les histoires criminelles au dénouement surprenant et paradoxal, l'humour rabelaisien et la description d'une vie provinciale inquiétante. Ses descriptions du « milieu » montrent des personnages qui ne sont le plus souvent ni des exemples de bravoure, ni d'intelligence, ni d'honnêteté.

On peut citer parmi ses œuvres Femmes blafardes, Vampir's club (également connu sous le titre Aime le maudit), Des Perles aux cochonnes et Le Tourbillon. Il est aussi le créateur de la série Luj Inferman'. Il a notamment été édité dans la Série noire et dans la collection Rivages/Noir.

Fait notoire, Pierre Siniac a reçu en 1981 le grand prix de littérature policière pour trois ouvrages : L’Unijambiste de la cote 284, Reflets changeants sur mare de sang (deux recueils de nouvelles) et Aime le Maudit.

Il est mort le 13 mars 2002. Ses voisins ne l'ont réalisé qu'un mois plus tard, quand ils ont senti l'odeur. Les pompiers sont entrés le 11 avril dans l'appartement, pour découvrir le corps en état de décomposition avancée.

ISBN 284219330X
Code collection 106
Date de parution 01/09/2001
Seriel 11
Nombre de pages 168
Hauteur 175
Largeur 114
Epaisseur 9

17 autres articles dans la même catégorie :